L'espion idéal

Dans « L’espion idéal » qui réunit « La danse des vivants » et « La traversée du paradis », Antoine Rault raconte le destin de personnages inoubliables, à travers lesquels il dessine une fresque bouleversante des années vingt.

Romanesque? A fond. La reconstitution de l’époque est remarquable

Le Point